SANEF : un Challenge Open Experimentation qui tient toutes ses promesses

En octobre 2017, le groupe SANEF a organisé, avec l’aide de Mov’eo, un Challenge Open Experimentation dans ses locaux des Essarts (76). Cette journée a été l’occasion pour l’exploitant autoroutier de rencontrer une vingtaine de PME du Pôle et a engendré la signature d’un partenariat avec la start-up WeNow et au moins trois autres à l’étude.

Le groupe SANEF, membre de Mov’eo depuis près de 10 ans, a initié une démarche d’Open Experimentation courant 2016. « C’est Effency, jeune pousse également membre de Mov’eo, qui nous a parlé du Challenge Open Experimentation et nous avons décidé de lancer en juin 2017 un appel à candidatures auprès des PME et start-up du Pôle », raconte Guy Frémont, responsable Prospective de SANEF. Plusieurs thématiques ont été identifiées : Mobility as a service c’est-à-dire des solutions favorisant la multimodalité ou de nouveaux services aux utilisateurs ; Environnement afin de réduire les nuisances (pollution, bruit…) engendrées par le déplacement sur route ; Sécurité pour l’amélioration de la sécurité routière et l’expérimentation du véhicule autonome et enfin une thématique transversale : l’analyse des données « big data », du trafic par exemple. Outre un accès à des terrains d’expérimentation, à ses données et à son savoir-faire, le groupe SANEF offrait aux projets lauréats un support concret : financement jusqu’à 20 000 € pour la mise en oeuvre de l’expérimentation, mise à disposition de locaux et de moyens et accès à un stockage de données à coût réduit.

“Mov’eo a joué le rôle de facilitateur entre notre groupe et les PME et start-up du Pôle, ce qui a contribué à nous donner plus de visibilité”

Guy Frémont
Responsable Prospective de SANEF

Sur la vingtaine de PME ayant remis un dossier d’expérimentation, seize ont été invitées à présenter leur innovation, sous forme de pitchs de cinq à dix minutes, devant un jury composé du comité de pilotage Open Innovation de SANEF, constitué de représentants des différentes directions du groupe, et d’un public d’experts. Cet événement était retransmis en streaming dans des salles de réunion de cinq sites SANEF.

Chacune des sociétés a pu échanger avec des membres du jury, au cours de réunions bilatérales de trente minutes environ, auxquelles participaient un membre du comité de pilotage et un expert. « Nous avons identifié deux entreprises – WeNow et Soben – avec lesquelles nous avons souhaité monter un partenariat et deux autres – Waynote et Ellis Car – avec qui nous sommes encore en phase de discussion », relate Guy Frémont.

Six mois après le Challenge Open Experimentation, le groupe SANEF a signé un partenariat avec la start-up WeNow. Une centaine de véhicules du groupe ont été équipés, pour une phase d’expérimentation de six mois, d’un boîtier connecté permettant de mesurer à la fois la consommation, le kilométrage et les émissions de CO2 produites par chaque conducteur en temps réel. Les collaborateurs de SANEF seront également formés à l’éco-conduite et pourront suivre l’évolution de leur comportement grâce à une application installée sur leur téléphone mobile. Des challenges ludiques seront aussi organisés afin de récompenser les conducteurs les plus vertueux. En parallèle, WeNow contribuera au financement de projets de compensation carbone tels que la plantation d’arbres dans la forêt d’Hardelot (62), mise en oeuvre par l’Office National des Forêts. Enfin, le groupe SANEF est en discussion avec la start-up Soben, qui a mis au point un robot de livraison, afin de concevoir un droïde servant à signaler les incidents sur l’autoroute et ainsi à protéger les patrouilleurs et leur véhicule. Ce Challenge Open Experimentation a donc tenu toutes ses promesses et même au-delà.