New Imaging Technologies invente les rétroviseurs de demain

New Imaging Technologies est en train de développer un capteur d’images CMOS à destination des caméras rétrovision pour véhicules. Ce projet baptisé LOG2M-PIX a été labellisé par Mov’eo et soutenu financièrement dans le cadre du programme Inititiave PME « Véhicules et transport du futur ».

Explications avec le directeur des opérations, François Coursaget.

Pourquoi avoir postulé au programme Initiative PME ?

C’est Mov’eo, dont nous sommes membres depuis un an, qui nous a parlé du programme Initiative PME. Notre projet a été labellisé par le Pôle et j’ai été coaché pour le présenter devant un jury composé notamment de représentants de l’État et de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Grâce à ce programme, nous bénéficions d’une subvention de 200 000 euros, soit la moitié de l’investissement engagé sur le projet LOG2M-PIX, lancé en novembre 2016 pour 18 mois.

 

Comment est né le projet LOG2M-PIX ?

Nous développons des capteurs d’images CMOS capables d’enregistrer, instantanément et en une prise, une image contrastée et de très grande dynamique quelle que soit la lumière (soleil ou phare de voiture dans l’axe) et la température (entre -30°C et +125°C) ambiantes. Cette technologie, fruit de 15 ans de recherche au sein de Telecom SudParis, fonctionne en continu et ne demande qu’une faible consommation électrique. Avec le projet LOG2M- PIX, nous sommes en train de mettre au point un capteur d’image CMOS logarithmique destiné aux caméras de rétrovision pour véhicules. L’objectif est de proposer une caméra de démonstration dans laquelle nous intégrerons notre capteur doté d’une sensibilité accrue et d’un antiflicker, nécessaire en cas  d’éclairage  LED.

 

“Mov’eo m’a coaché pour présenter notre projet.”

François Coursaget, Directeur des opérations

 

 

À quel besoin du secteur automobile répond précisément ce nouveau capteur ?

Dans un futur proche, les rétroviseurs seront remplacés par de petites caméras situées à l’intérieur du véhicule. Cela présente plusieurs avantages notamment en matière de sécurité et d’environne- ment : il n’y aura plus d’angle mort et la consommation de carburant diminuera de 3 à 5%, du fait de l’amélioration de l’aérodynamisme du véhicule. Et enfin, autre atout, la disparition des rétroviseurs offrira plus de liberté au niveau du design et permettra ainsi de repenser totalement l’intérieur de l’habitacle. Dans ce nouveau contexte, notre technologie est particulièrement adaptée du fait notamment de la qualité de l’image restituée, proche de la vision humaine, de sa capacité d’anti éblouissement et enfin de son adaptation instantanée aux variations du niveau d’illumination et de température, très importantes au sein d’un véhicule.

 

Et comment voyez-vous la suite de ce projet ? 

Ce  projet  va  nous  permettre  de  démontrer  la performance  de  notre  capteur  au  sein  d’un  véhicule. Et il s’agira ensuite d’aller à la rencontre des grands groupes. Pour ce faire, nous allons rejoindre le groupement ADAS du Pôle. Nous comptons également sur le soutien de Sony, actionnaire et partenaire industriel de notre entreprise depuis 2014.  Enfin,  nous  espérons  aller  plus  loin  dans nos échanges techniques avec Renault, avec qui nous  réalisons  déjà  des  essais  de  roulage  avec des véhicules utilitaires.

 

#LOG2M-PIX

Coût total du projet LOG2M-PIX : 400 000€

Objectif: Mettre au point un capteur  d’image  CMOS logarithmique destiné aux caméras de rétrovision pour véhicules

Financement obtenu: 200 000 €

 

new-imaging-technologies. com