Pink Mobility : quel bilan pour 2018 ?

Ce début d’année 2019 est l’occasion pour Pink Mobility de faire un point alors que l’entreprise s’apprête à souffler ses 3 bougies. Trois ans de R&D. Trois ans et 2 modèles : le PinkUp pour la livraison du dernier kilomètre et le PinkStyle pour les particuliers et la location en libre-service. Trois ans, une équipe qui s’étoffe et plus de 500 scooters en circulation, partout en France. Trois ans et de nombreux projets pour 2019, et après…

Le PinkUp : un scooter électrique de livraison polyvalent plus robuste

Déjà plus de 400 unités vendues ! Avec son PinkUp, premier né de la gamme plébiscité par Scootlib et Domino’s Pizza, Pink Mobility poursuit son déploiement sur le marché de la livraison. Si la restauration livrée constitue le vivier de sa clientèle, d’autres métiers se tournent vers leur scooter électrique polyvalent : reporter-photographe, électricien, dépanneur, fleuriste, professionnel de santé, etc. Les raisons : son écran de contrôle, sa maniabilité, ses sacoches avant et latérales et son caisson personnalisable, en plastique, en résine, en métal ou en composite, compact ou ultra spacieux allant de 65l à 280l.

Fonctionnel, le PinkUp permet de transporter de lourdes charges dans la limite d’un poids total autorisé de 247 kg. Ses grilles latérales positionnées de part et d’autre de la roue arrière accueillent des objets encombrants : échelle, radiateurs, cartons volumineux, etc. Largement sollicité, le PinkUp avait besoin d’être renforcé aux points les plus malmenés : le porte-caisson, les béquilles centrale et latérale, les rétroviseurs, contrôleur changé. Après une sélection pointilleuse des composants, la version 3 (déjà !) de notre scooter électrique de livraison a vu le jour : plus robuste, plus fiable.

Mais Pink Mobility ne s’arrête pas là : pour répondre à certaines demandes répétées, l’entreprise est désormais en mesure de proposer une option de géolocalisation permettant la gestion précise d’une flotte entière (suivi de parcours en temps réel, kilomètres parcourus, niveau de charge des batteries, temps de trajets, etc.). Enfin, à titre d’option a été développé un répartiteur permettant l’installation d’une troisième batterie sous le plancher, pour une autonomie embarquée plus importante, qui passerait de 80 km avec 2 batteries, à 120 kilomètres. De quoi livrer sans avoir besoin de recharger.

Avec le PinkStyle, Pink Mobility investit le marché de la location en libre-service

Ils l’avaient annoncé, Pink Mobility l’a fait ! Partenaire depuis janvier 2018, YEGO la startup française implantée à Barcelone, a choisi le PinkStyle, leur scooter rétro et électrique, pour le lancement de son service dans une première ville en France : Bordeaux, avec une flotte initiale de 50 scooters disponibles à la location en libre-service dès le mois de février 2018. Une flotte qui s’est agrandie depuis pour atteindre la centaine en fin d’année 2018. D’autres projets sont en phase de test, en France et à l’étranger, Pink Mobility ayant développé durant toute l’année 2018 son offre connectée pour les gestionnaires de flottes mais également pour les villes ou les entreprises : géolocalisation, blocage et déblocage du scooter à distance et par le biais d’une application, suivi et optimisation des trajets, niveau de charge, alertes en cas de vol, etc. Des nouvelles prochainement.

Equipé de batteries fabriquées en Allemagne et connectées directement avec leur contrôleur également allemand, l’assemblage du PinkStyle est réalisé dans leurs ateliers en Ile-de-France : tout le câblage de la chaîne de traction, son système embarqué, ainsi que l’assemblage final. Une première étape pour la startup vers un assemblage complet de sa gamme sur le sol français. Un objectif sur lequel travaille activement Ghislain Lestienne, fondateur et gérant de Pink Mobility, après 17 ans passés chez PSA-Peugeot Citroën.

Les projets pour 2019

Avec déjà plus d’une vingtaine de distributeurs-réparateurs indépendants, tant en France métropolitaine grâce à un partenariat avec Cyclofix, réparateur itinérant, que dans les Antilles françaises, le réseau de Pink Mobility s’étend progressivement. Un déploiement désormais facilité par l’aide de la région Ile-de-France qui accompagne l’aventure de la start-up dans son développement à l’international ; des annonces prochainement en Europe. Enfin, l’entreprise travaille à la commercialisation d’un scooter électrique d’entrée de gamme, vendu aux alentours de 2000€ ainsi qu’à la production d’un scooter équivalent 125cc.