Le Protexiomètre®, un nouvel outil connecté pour respecter la distanciation physique

La société Nomadic Solutions a développé le Protexiomètre®, un matériel capable d’avertir deux employés lorsqu’ils ne respectent pas la distanciation sociale.

Le Protexiomètre® et le service D i s t a n c e pour sécuriser les salariés en co-activité

Protexiomètre®. C’est le nom de ce nouvel outil de sécurité créé par Nomadic Solutions, qui commercialise des solutions matérielles pour la traçabilité, la sécurité ou la géolocalisation des personnels d’entreprises. « On travaille notamment sur la géolocalisation des véhicules. Mais c’est un secteur à concurrence extrême », explique Philippe Orvain, Président de Nomadic Solutions et Vice-Président Île-de-France du pôle compétitivité Mov’eo. Une situation qui a obligé l’entreprise à se tourner vers l’innovation dans l’Internet des objets, comme la recherche de la masse transportée ou la gestion des tourets de câbles pour la SNCF.

Nomadic Solutions, toujours proactif sur le sujet de la sécurité au travail.

La crise sanitaire ayant mis à mal son commerce historique, dès début Avril, Nomadic Solutions rebondit en diversifiant son activité pour développer le Protexiomètre®. Il s’agit d’un badge qui revêt plusieurs fonctions qui apparaissent aujourd’hui comme indispensables.

Ce système s’adresse principalement aux équipes de terrain où plus de 20 personnes cohabitent : usines, chantiers, hubs logistiques, bureaux en openspace…

Ce dispositif a pour vocation première d’assurer les personnes en entreprise du risque sanitaire en cours, quant à la distanciation physique, en utilisant l’Ultra Wide Band, la seule technologie capable à ce jour d’évaluer les distances entre deux devices avec une bonne précision. Mais, comme décrit plus bas, il ouvre les portes à un moyen simple et fiable de sécurisation de
l’entreprise sur des domaines élargis.

  1. Pour une sécurisation individuelle face à la propagation du Covid : ce badge avertir le porteur de la présence trop rapprochée d’un ou plusieurs autres collègues porteurs d’un badge.
  2. Pour une sécurisation collective : le badge historise l’horodatage et la durée de mise en présence trop proche des autres badges. Il transmet ces données sur la plateforme Web D i s t a n c e. La plateforme conserve les données sur 40 jours glissants, ce qui permet en cas d’infection de l’un des porteurs d’avertir toutes les personnes qui ont été en contact. NB : pas de géolocalisation dans l’entreprise
Le Protexiomètre® permet

 

  • D’avoir un moyen assurant l’effectivité à l’entreprise de la mise en œuvre de son obligation en santé sécurité au travail.
  • De couvrir l’aléa juridique découlant de l’obligation mentionné au 1 pour l’entreprise et le chef d’entreprise au nom de son mandat sociale à titre personnel.
  • De s’assurer que les personnes entrantes extérieures à l’entreprise respectent le protocole sanitaire et de sécurité. Il permet également de facto de se pourvoir d’une non-intrusion dans des locaux sensibles. A tout le moins de pouvoir procédé aux contrôles et suivit requis.
  • Au-delà de son rôle premier, son champ d’intervention est par définition beaucoup plus large dans une perspective post-Covid.
  • On pense à la sécurisation des mouvements de personne (avertissement zones dangereuses) et interaction avec du matériel roulant/mobile en entrepôt/parc extérieur, idem pour tout dispositif types chaines de montage avec intervention de robots industriels nécessitant des mesures de préservation des personnes, anti-collision.
  • De remplir ces obligations vis-à-vis du Comité Sociale Économique, d’apporter un élément de sécurisation des membres de l’instance et des mesures de terrain pratique. En ce domaine le descriptif le mentionne, la sécurisation du processus est assurée, tant vis-à-vis de la préservation des données, que de la certification du produit, que de ses garanties de suivi.
  • Conçu, pensé, développé et produit en France. Le produit est fabriqué dans l’usine Belink Solutions, usine de haute qualité ex-SAGEM, respectant les normes de sécurité/qualité
    requises. Le suivi ne fait pas l’objet de sous-traitance, donc maitrise de l’outil en direct, boucle d’approvisionnement courte et réponse maitrisé.
  • Parmi les domaines visés, les secteurs à haut risques de croisements physiques matériels et humains, tels que le domaine ferroviaire, le taxiway aéroportuaire et les manutentions
    afférentes, la manutention portuaire….
  • Le coût de l’ensemble du service s’insère dans un champ plus large que le seul coût du produit isolé. En effet, il vise à répondre à plusieurs enjeux et peut de facto se substituer à
    d’autres outils. Il permet également d’optimiser de manière incrémentale le temps de suivi, de contrôle, donc d’envisager des gains nets de productivité en ces domaines.

Télécharger le communiqué de presse pour en savoir plus

Description du produit, domaines d’application en prévention/protection, valeur ajoutée et fonctionnalités, mise en œuvre, conformité…