Fast Track to Innovation : vers la commercialisation de l’innovation

L’instrument Fast Track to Innovation (FTI) est appel à projet « bottom-up » qui permet de financer des innovations collaboratives proches du marché. FTI peut ainsi financer de la validation, du test en condition réelles, des lignes pilotes, de la standardisation, etc,…

Il doit permettre d’accélérer le développement de nouvelles technologies matures afin de commercialiser rapidement des produits, des services ou des procédés innovants, dans les 36 mois après le démarrage du projet.

Il s’adresse en priorité aux industriels, mais les académiques ou centres de recherche peuvent y participer. Les consortia attendus sont relativement petits (3 à 5 partenaires de minimum 3 Etats membres) et les projets de l’ordre de 2 à 3 ans, avec un budget maximum de 3 millions d’euros. Le taux de cofinancement est fixé à 70% des coûts éligibles (100% pour les entités à but non lucratif).


Source : PCN PME

Fast Track to Innovation, pour qui ?
  • Toutes les entreprises: PME, grands groupes, ETI, académiques, clusters, start-up, toute autre organisation qui a un rôle dans la commercialisation. 
  • Les industriels (grands groupes, ETI et PME) représentent au minimum 60% du budget ou sont majoritaires dans le consortium.
  • Toutes disciplines et tous secteurs confondus. Importance donnée à la collaboration intersectorielle.
Règles du jeu
  • 12 à 36 mois de projet maximum.
  • 3 millions d’euros maximum de subvention par projet.
  • Commercialisation dans les 36 mois après la date de démarrage du projet.
  • 3 à 5 partenaires maximum, de 3 Etats membres ou Etats associés.
  • 60% du budget min pour les industriels ou sont majoritaires dans le consortium
  • Résultats d’évaluation du projet 3 mois après la date du « cut-off »
  • Passage de TRL6 à TRL8

 

Voir des exemples de projets financés

 

Candidatez à l’instrument Fast Track to Innovation avant le 27 octobre 2020 !