Véhicule autonome & connecté : le projet TEVAC livre son analyse approfondie des conditions de réussite de l’expérimentation en Vallée de Seine

Le pôle de compétitivité Mov’eo anime depuis 12 ans l’écosystème d’innovation de la filière automobile-mobilité sur la Vallée de la Seine, territoire d’exception qui offre un environnement approprié pour développer et expérimenter les nouvelles solutions de mobilité. TEVAC, lancé en janvier 2017, vise à conduire une étude détaillée de préfiguration d’un grand projet fédérateur en Vallée de la Seine pour expérimenter le Véhicule Autonome et Connecté avec trois objectifs majeurs :

  1. Fédérer les acteurs (industriels, organismes de recherche, collectivités) autour d’un projet d’ampleur et renforcer la dynamique collaborative
  2. Positionner la Vallée de la Seine comme un territoire d’expérimentation unique pour le véhicule autonome et connecté en renforçant son image de territoire d’innovation pour la mobilité
    du futur
  3. Préparer la phase 2 en définissant les objectifs, en priorisant les actions, en organisant les modalités de mise en œuvre

Le travail effectué dans le cadre du Work Package n°2 (WP2) consistait à réaliser une analyse approfondie des conditions de réussite pour le déploiement des expérimentations du véhicule autonome et connecté (VAC) en Vallée de la Seine. Ont ainsi été analysés, les cas d’usages, les briques technologiques, les besoins des territoires, les formations, les premiers retours d’expérimentations ainsi que les externalités économiques et environnementales.

Les premiers résultats de l’étude, le travail de fédération et de sensibilisation des acteurs, ainsi que les nombreuses recommandations émises permettent de mieux appréhender la suite du projet. Ils serviront de socle pour le pôle de compétitivité Mov’eo afin d’animer encore plus efficacement l’écosystème d’innovation en Vallée de Seine, de proposer des accompagnements à haute valeur ajoutée pour ses membres qui souhaitent monter des projets d’expérimentations et de se rapprocher des collectivités pour répondre à leurs besoins de mobilité.

Executive summary

Suite aux premières recommandations élaborées dans la cadre du Work Package 1, le projet TEVAC est rentré dans une phase d’analyse approfondie qui couvre plusieurs paramètres d’étude de ses conditions de réussite
:

  • L’identification des cas d’usage prioritaires, complémentaires et non redondants au Plan Véhicule Autonome de la Solution « Mobilité Écologique » de la NFI. Ces cas d’usage ont été identifiés en fonction des besoins effectifs de transport exprimés par les territoires en Vallée de Seine
  • L’identification, l’analyse et la proposition de briques et de composants technologiques répondant aux développements des expérimentations et des cas d’usage
  • L’identification des territoires exprimant des besoins (transport, innovation, attractivité) et souhaitant expérimenter des cas d’usage prioritaires. Le contexte réglementaire, juridique et
    assurantiel a également été pris en compte dans l’analyse
  • L’identification de flottes de véhicules et d’utilisateurs expérimentateurs afin de massifier et de réaliser un passage à l’échelle des POCs (Proof of Concept) initiés depuis 2014
  • L’identification des compétences et des formations nécessaires à l’exécution, à la bonne conduite et à la pérennisation des expérimentations et de leurs retombées dans les territoires de TEVAC afin de développer une filière VAC innovante
  • La qualification et l’identification des externalités économiques et environnementales des VAC en Vallée de Seine. Les travaux ont été conduits en impliquant l’école d’ingénieurs ESTACA pour apprécier les premiers impacts des expérimentations et des cas d’usage identifiés dans TEVAC, tout en établissant une bibliographie dans un domaine de recherche et d’analyse encore naissant et théorique.

Depuis 2010, la Vallée de la Seine est un territoire d’expérimentation attractif, déjà engagé dans les essais de VAC, avec plus de 20 POCs et plusieurs centres d’essais de véhicules présents sur le territoire. Ces premières conditions ont permis d’initier le développement de formations VAC proposées par des acteurs majeurs (ESTACA, VEDECOM, TELECOM Paris Tech, l’ESIGELEC et l’INSA Rouen Normandie).

Par ailleurs, les briques technologiques nécessaires pour le développement du VAC sont pour la plupart déjà disponibles en Vallée de Seine, notamment grâce à des entreprises de haute technologie dans le domaine des systèmes embarqués présentes sur le territoire. La méthodologie design-thinking, au cours de laquelle un territoire par atelier exposait ses besoins aux autres acteurs, a permis de souligner la forte volonté de collaboration des acteurs, et ce, avec des objectifs communs de s’inscrire dans la courbe d’apprentissage du VAC pour répondre à de réelles problématiques de mobilité.

Des verrous sont encore présents, notamment quant à la mobilisation de flottes conséquentes et à la difficulté d’identifier des utilisateurs en nombre. Pour répondre à ce besoin de massification, le projet TEVAC propose également l’engagement de discussions avec les sociétés de financement de flottes automobiles pour étudier avec elles leur intérêt et ceux de leurs clients, pour participer à des expérimentations VAC.

Les projets TEVAC devront étudier et traiter les problématiques d’acceptabilité et de mesure effective des externalités VAC, plus particulièrement les impacts économiques en y associant l’analyse des impacts sociaux, la transformation et les évolutions des emplois dans les transports. Les expérimentations devront également valider les hypothèses que les VAC ont des externalités positives, sous réserve qu’ils soient électrifiés et partagés.

Enfin, au regard des importants budgets nécessaires, les solutions de financement demanderont une structuration particulière pour prendre en compte l’implication d’une grande variété d’acteurs allant de la TPE aux grands groupes et aux territoires partenaires. Les acteurs de TEVAC pourront ainsi faire appel aux aides proposées dans le cadre du PIA 3 ou des appels à projets du programme européen Horizon 2020.

Vous souhaitez recevoir les résultats détaillés de l’étude ?

Merci de bien vouloir compléter ce formulaire afin de les recevoir


Moveo-2014          vallee-de-la-seine

tevac-logos-fin