Le Salon de l’Automobile de Genève décrypté par Mov’eo en 4 points-clés

Mov’eo a participé le 4 mars à la visite du Salon de l’Automobile de Genève organisée par nos confrères du RAVI. Voici ce qu’il faut retenir de cette édition 2015.

1. Le Salon du premium 

Le haut de gamme est à l’honneur comme d’habitude à Genève. Mais « Premium » rime de plus en plus avec SUV, segment très présent sur tous les stands. Les marques de luxe et de belles sportives se portent bien, elles présentent toutes des nouveaux modèles (Bentley, Ferrari, Porsche, Aston Martin…). La consommation reste un argument mais il est moins mis en avant au profit des arguments design, confort, sécurité et connectivité.

2. L’Hybridation se généralise

48 volts, mild hybrid, full hybrid, plug-in hybrid… l’électrification des véhicules est une réalité. Toyota est toujours leader mais les marques Premium s’y mettent également telles qu’Audi, Porsche, Mercedes ou Volvo. Volkswagen frappe fort avec le déploiement de sa solution GTE (plug-in hybrid) sur toute sa gamme (de la Golf à la Passat). Les véhicules 100% électriques se font plus rares et seules quelques marques proposent des véhicules Hydrogène (Toyota, Hyundai, VW).

3. Apple et Google s’invitent dans les habitacles 

Répondant à une demande croissante des consommateurs, la plupart des constructeurs proposent le couplage des smartphones avec le système d’infotainment du véhicule. Sont ainsi désormais disponibles les systèmes Apple CarPlay, Androïd Auto ou MirrorLink qui permettent de « connecter » le véhicule. Certains constructeurs résistent encore en proposant leurs propres applications, mais la tendance est à la compatibilité des systèmes.

4. Des aides à la conduite pour tous

Le conducteur est de plus en plus assisté dans sa tâche de conduite. On ne compte plus les acronymes pour définir les différents systèmes : Park Assist (PA), Traffic Jam Assist (TJA), Advanced Emergency Braking System (AEBS), Adaptive Cruise Control (ACC), Lane Keeping Assist (LCA), Front Collision Warning (FCW)… Comme l’ABS puis l’ESP il y a 10 ans, ces systèmes de sécurité sont maintenant proposés en série à partir du segment D (en option à partir du segment B). Les premiers niveaux d’automatisation apparaissent sur des SUV haut de gamme (Audi Q7, Volvo XC90) avec des systèmes de conduite semi-autonome dans les bouchons et jusqu’à 60 km/h sur voies « rapides » (couplage ACC + LKA).

Un salon à taille humaine et passionnant, qui confirme s’il le fallait, qu’hybridation, connectivité et sécurité sont déjà pour aujourd’hui, et bientôt accessibles à tous. Un concentré d’innovations technologiques qui nous promet de belles avancées pour un futur proche.

Vivement demain !

 

Cette vidéo ne peut pas être affichée puisque vous n'avez pas accepté les cookies de YouTube.

Cliquez ici pour visionner la vidéo sur le site de YouTube.

Cliquez ici pour éditer vos préférences de cookies.