L’ITS World Congress 2015 en 8 points-clés

ITS-BordeauxLogo-300dpi-700x350pxl

Les ITS (Systèmes de Transport Intelligents) englobent toutes les applications des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le domaine des transports. Cette année, la 22e édition de l’ITS World Congress s’est déroulée du 5 au 9 octobre à Bordeaux, et c’est bien le véhicule autonome et connecté qui avait la vedette.

 > Communiqué officiel Bilan

1. Le véhicule autonome et connecté fait son show

Réunissant plus de 12 000 professionnels du monde entier – 100 pays représentés – autour d’un programme de 250 sessions, 350 exposants et 35 démonstrations, cette 22ème édition fut un succès, malgré quelques difficultés logistiques sur le lieu du congrès. Cette édition a également vu la progression de la participation des acteurs de la filière automobile sur un congrès historiquement fréquenté par les professionnels de l’infrastructure.

2. Une forte mobilisation des acteurs français

La forte mobilisation des compétences françaises est à retenir. Tous les acteurs – constructeurs, équipementiers, instituts de recherche et PME – ont démontré que la France est un territoire d’excellence dans le domaine de la mobilité intelligente.

French-Avenue-ITS-World-congress-2015-Moveo-imagine-mobilityLes PME de pointe membres du pôle bien présentes sur la French Avenue
Tout au long de la French Avenue, qui traversait de part en part l’immense salle d’exposition du Parc d’Exposition de Bordeaux où s’est tenu le Congrès ITS, se trouvaient les acteurs français dans le domaine. Nos grands acteurs français, qu’ils soient constructeurs ou équipementiers, étaient bien sûrs présents, mais on retiendra aussi la présence de PME de pointe et de start-up « à la française ». Citilog, Digimobee, Geoloc Systems, Marben, Hikob, Parking Map, MopeasyCelles-ci disposent d’un vrai savoir-faire et inspirent les ITS français : le succès de leur présence sur le congrès est donc bien une preuve de la nécessité de fédérer les différents acteurs de l’écosystème pour avancer ensemble, rapidement et efficacement !

3. Le véhicule autonome est une réalité…

Les 35 démonstrations en conditions réelles resteront le point d’orgue de cet événement. On a retrouvé les créations de plusieurs acteurs français, moins connues que l’illustre Google Car, mais tout aussi impressionnantes.

Cette vidéo ne peut pas être affichée puisque vous n'avez pas accepté les cookies de YouTube.

Cliquez ici pour visionner la vidéo sur le site de YouTube.

Cliquez ici pour éditer vos préférences de cookies.

Les plus remarquables sont les deux véhicules autonomes issus des travaux prometteurs de l’Institut VEDECOM, les navettes automatiques Easymile et Navya, le véhicule futuriste Link&Go d’Akka Technologies, le Valet Parking Renault, le Drive4U de Valeo et le Citroën Picasso qui a fait la route Paris/Bordeaux en mode autonome.

 

Le démonstrateur de VEDECOM

1162978_les-pme-francaises-montent-dans-la-voiture-autonome-web-tete-021383977492_660x352p  vedecom_car

Les navettes automatiques Easymile & Navya

convoi-easymile   navya

Drive4U de Valeo & Picasso Autonome de PSA

voiture-autonome-valeo-drive-4u-carideal-blog-automobile  97829da91d_C4picautonome

Valet Parking de Renault /  Link&Go d’Akka Technologies

20140210__p_7c70e4b9-b7af-4cb9-b28a-f4e5ced193ba~l~soriginal~ph   21997340961_5418d8db41_k

4. …mais il s’agit encore de prototypes

ITS_Bordeaux_2015bcMais attention, il s’agit encore de prototypes. Même si de nombreuses fonctions de délégation de conduite seront prochainement disponibles dans les véhicules de série (comme par exemple l’autonomie partielle sur l’autoroute ou sur route congestionnée), le véhicule totalement autonome dans toutes les conditions de circulation (notamment en conduite urbaine) est pour plus tard : les experts prédisent pas avant 2030 ! En effet, de nombreux verrous sont encore à lever : réglementation, coûts des systèmes, intelligence embarquée, connectivité, facteurs humains et IHM, sécurité…

Ils répètent également que la voiture autonome ne progressera pas par l’initiative d’un seul acteur mais par l’instauration d’une politique volontariste en matière de véhicules intelligents, d’infrastructures routières connectées et par l’évolution progressive du cadre réglementaire à l’échelle pan-européenne.

La course du véhicule autonome est lancée, soyons optimistes car la France court dans le peloton de tête.

5. Le véhicule connecté : l’impact de la sécurité et de l’agrément de conduite

Les démonstrateurs embarquant des technologies de communication Véhicule-Véhicule et Véhicules-Infrastructure, comme ceux des projets SCOOP@F ou NXP, ont permis de mesurer l’impact important de ces systèmes sur la conduite de demain :

  • d’une part sur la Sécurité : le véhicule sera capable prévenir un danger imminent et invisible pour le conducteur : un autre véhicule arrivant trop vite à l’intersection, un enfant portant sur lui une pastille RFID est sur le point de traverser la route, un accident vient de survenir…
  • d’autre part sur l’Agrément de conduite avec des informations remontées de l’infrastructure : quel plaisir pour le conducteur de savoir à la seconde près à quel moment le prochain feu rencontré passera au rouge, grâce à un compte à rebours affiché sur le tableau de bord.
6. Groupements de PME & ITS : la force du business collaboratif

A souligner également  la présence des Groupements de PME ITS Infra et ADAS. 15 PME qui ont démontré la pertinence du « business collaboratif » pour proposer des solutions innovantes et générer un CA additionnel.

Pole-de-competitivite-Mov'eo-Stand_B112_Groupement-ADAS_ITS_World_Congress_2015_BordeauxLe Groupement ADAS a ainsi exposé un démonstrateur de véhicule autonome (C1) et présenté ses produits & services :

  • MyRouteAssistant, une application mobile et/ou boitier embarqué permettant d’évaluer la conduite responsable
  • Kit de perception pour véhicule autonome
  • Plateforme de développement pour les ADAS et véhicules autonomes

#Presse : les grands quotidiens s’intéressent de près au modèle des groupements de PME, notamment Le Monde et Les Echos

Pole-de-competitivite-Mov'eo-Stand_B108_ITS-INFRA_ITS_World_Congress_2015_BordeauxLe groupement ITS Infra a présenté son offre Smart Cities

  • Supervision des voies dédiées
  • Smart Parking
  • Éclairages intelligents
  • Gestion du trafic & simulation
  • Recueil de données sur le trafic et informations aux usagers
  • Solutions intelligentes de régulation des carrefours
  • Détection de franchissement de feu

Les solutions intégrées offertes par le Groupement sont déjà une réalité, notamment à Bordeaux – où le système de management du trafic est piloté par le système Gertrude – ou à Rio (Citilog). Les produits et services proposés par les deux groupements répondent aux enjeux des Smart Cities en faisant converger les approches orientées « véhicule autonome & connecté » et « infrastructures communicantes ».

7. Bordeaux : le vin et la mobilité de demain comme atouts du territoire ?

Avec le salon Vinexpo, le Congrès ITS Bordeaux représente le plus grand événement de cette année pour la ville. La région bordelaise s’inscrit en effet de plus en plus comme un territoire de pointe et d’excellence dans le domaine des systèmes de transport intelligents, que ce soit par cet événement ou par l’accueil d’expérimentations. On pense notamment à COMPASS4D, projet européen pour lequel la rocade bordelaise et le parc des expositions sont des terrains d’expérimentation pour le test de technologies communication V2I, mais aussi à SCOOP@F, vitrine française des systèmes routiers coopératifs, pour lequel Bordeaux est aussi un site pilote.

8. Next step : Melbourne 2016

Le prochain rendez-vous du monde des ITS aura lieu dans un an, du 10 au 14 octobre, autour des ITS qui « améliorent » la ville en la rendant plus intelligente et donc plus agréable. Il ne fait point de doute que cela marquera encore une étape pour des démonstrations sur le véhicule autonome. Un des six États australiens, l’Australie Méridionale, a d’ailleurs fait part de son intention de légaliser rapidement la circulation des véhicules autonomes. Rendez-vous dans un an !

ITS_Bordeaux_2015b