CES 2019 : la high-tech au service du véhicule autonome et de l’expérience utilisateur

Cette année encore le CES de Las Vegas n’a pas failli à sa réputation de grande messe mondiale de l’innovation et confirme son statut de destination incontournable du monde de la high-tech. Les chiffres de cette 52ème édition parlent d’eux-mêmes : 180 000 visiteurs, 4 500 exposants (dont 1 000 start-ups dans l’Eureka Park), 250 conférences, 150 pays représentés, 7 000 journalistes du monde entier.

Toutes les technologies et leurs applications sont présentes au CES. Tout est « smart » : smart home, smart city, smart mobility, smart health, etc… Les principales technologies mises en avant sont sans surprise l’Intelligence Artificielle, la 5G, la reconnaissance vocale, les écrans OLED, le big data, la réalité virtuelle…

 

Le CES c’est aussi la French Tech. La France est le pays le plus représenté dans L’Eureka Park, véritable fourmilière de start-ups qui exposent toutes les idées, plus ou moins loufoques, de ce que l’on peut faire avec des objets connectés. Mais c’est aussi le Pavillon France Automobile organisé par Business France, en partenariat avec Mov’eo et Systematic. 10 pépites française dans le domaine de la mobilité autonome et connectée présentaient leurs solutions :

BENOMAD
outils et logiciels de cartographie professionnelle

GEOFLEX
opérateur de nouveaux services d’augmentation GNSS

GROUPEMENT ADAS
Groupement de PME de haute technologie dans le domaine des systèmes d’assistance à la conduite

IDNOMIC
protection et gestion des données numériques

MILLA GROUP
développement et commercialisation d’un POD autonome et électrique

PROVE&RUN
solutions de cybersécurité pour les objets connectés

TRUSTINSOFT
solutions clé en main pour la sécurité et la sureté des logiciels

VFP INK
développement et fabrication d’encres industrielles de haute technologie

WEEN.AI
développement d’une intelligence artificielle permettant de prédire les flux de personnes en temps réel

YOGOKO
fournisseur de solutions de communication pour les véhicules connectés, coopératifs et autonomes

Le secteur de l’automobile et de la mobilité est en pleine mutation, principalement lié aux disruptions technologiques et numériques. Le CES est donc devenu un haut lieu de présentation des dernières innovations du domaine, un hall entier étant dédié aux transports avec une grande diversité d’exposants. Les technologies présentées donnent un très bon aperçu des futurs services, solutions et usages de mobilité.

 

3 grandes tendances concernant le secteur
de l’automobile et des mobilités se dégagent

1. Les voitures autonomes et connectées en vedette

Les voitures autonomes et connectés restent les stars du CES. Tous les constructeurs et équipementiers présentaient leurs solutions et proposaient des essais. Les technologies sont de plus en plus proches du marché avec beaucoup de communication sur le Niveau 2+ (maintien de la responsabilité du constructeur). Toutes les briques technologiques de la voiture autonome sont présentées, qui sont autant d’opportunités de business pour les acteurs du domaine : Capteurs, Communication V2X, Géolocalisation, IHM, etc…

Les nouveaux entrants comme Waymo, Uber, Aptiv profitent également du CES pour montrer qu’ils comptent bien être les leaders sur ce marché du véhicule autonome. Waymo revendique « We are building the world’s Most Experienced Driver » (marque déposée) : la filiale de Google a commandé 60 000 véhicules à FCA pour déployer le premier service de robot taxi grande échelle à Phenix.

 

2. Les navettes autonomes se multiplient

Les navettes autonomes sont très nombreuses sur cette édition 2019, ce qui donne l’impression que chaque acteur veut avoir la sienne. Les équipementiers comme Continental, Denso, ZF, Velodyne et Bosch les mettent fortement en avant sur leur stand. Cet engouement montre que le besoin existe, même si la réglementation ne permet pas encore le déploiement de ces véhicules.

On notera que certaines applications de navettes concernent aussi le transport de marchandises afin de faire de la livraison autonome et personnalisée en fonction des contraintes du client.

3. Émulation sur la « User expérience »

L’avènement du véhicule autonome nécessite de repenser l’expérience utilisateur et de proposer des services lorsque les conducteurs pourront se consacrer à autre chose qu’à la conduite. Divertissement à bord, réalité virtuelle, réalité augmentée, reconnaissance vocale, reconnaissance faciale, systèmes de climatisation individuels…, de nombreuses solutions présentées veulent prendre soin des passagers et proposer des services personnalisés.

Valeo présente son « Smart cocoon » concentré sur la santé et le bien-être à bord ou encore le « Voyage XR », qui fait entrer virtuellement une personne, basée à distance, à bord du véhicule pendant le trajet. Faurecia met en avant son « Cockpit of the future » avec une application remarquable dans la BYTON (Tesla chinoise) et Continental propose un pare-brise en réalité augmentée basé sur une technologie holographique.

 

Le CES est indéniablement « the place to be » quand on est dans la high tech. C’est gigantesque et la diversité des solutions proposées est impressionnante. Être à Las Vegas cela coute cher et cela doit se préparer longtemps à l’avance mais la visibilité internationale est assurée car les dirigeants et les journalistes du monde entier font le déplacement.