Acome : l’industriel normand devrait recruter 120 personnes en 2019

Acome, membre de Mov’eo, poursuit sa dynamique d’investissement pour accompagner la croissance et la mutation de ses marchés et renforcer ses positions. L’entreprise normande devrait recruter 120 personnes en 2019.

Une activité globalement soutenue

Le chiffre d’affaires du Groupe devrait rester stable en 2018. La dynamique de déploiement du Très Haut Débit, les véhicules électriques et connectés restent le moteur de la croissance et viennent compenser la baisse d’activité des réseaux d’infrastructure cuivre et le ralentissement de l’activité du bâtiment.

Le chiffre d’affaires généré par les filiales est relativement stable par rapport à 2017, les bonnes performances d’Idea Optical (équipements de brassage et de raccordement de la fibre optique à l’abonné pour les réseaux d’accès au Très Haut Débit) et du Maroc (automobile) étant compensées par le net ralentissement de l’activité en Chine (Wuhan et Xintaï).

Un programme d’investissement industriel élevé à horizon 2020

ACOME poursuit sa dynamique d’investissement afin d’accompagner la croissance et la mutation de ses activités optique et automobile. Pour renforcer ses positions sur des secteurs très concurrentiels et être le fournisseur de référence de ses clients, le Groupe doit relever un défi majeur : augmenter ses capacités de production et diversifier son offre produit tout en améliorant sa performance économique et sa compétitivité dans le respect des plus hauts standards de production.

Par son statut « SCOP », notre entreprise est essentiellement tournée vers l’avenir et a à cœur de protéger l’emploi sur son territoire et son modèle de développement responsable.

En 2019, l’entreprise doit aussi s’apprêter à affronter un contexte macroéconomique plus incertain.

En 2019 : 120 recrutements en Normandie et 33 000 heures de formation (4% de la masse salariale)

En accompagnement des projets stratégiques ou pour améliorer les compétences métiers, l’entreprise réalise un investissement très conséquent en matière d’emploi et de formation. L’année 2018 a été notamment marquée par trois actions de formation collective et qualifiante :

  • « FORMATEC », une formation de 18 mois (promotion de 16 personnes en interne) pour constituer un vivier de futurs techniciens, favoriser la promotion interne et la gestion des talents.
  • « Contrats de professionnalisation « (CQPM) de 6 mois pour les nouveaux conducteurs de ligne de production (32 personnes)
  • Ouverture en interne de l’Ecole de Maintenance pour pallier les difficultés de trouver des maintenanciers sur le marché, former des volontaires et favoriser la promotion interne (10 personnes formées pendant 18 mois)

Alors que les effectifs dans l’industrie du câble ont été divisés par deux en 20 ans, ACOME est le seul industriel du câble qui investit dans les compétences et la formation et crée durablement des emplois. En 2019, ce sont près de 120 personnes qui devraient être recrutées en contrat à durée indéterminée sur le site industriel normand.

 

Source : normandinamik.cci.fr