V-MOTECH invente V-ROAD, banc d’essais climatique mobile

Créée en 2012 par trois associés, la société francilienne V-MOTECH a développé V-ROAD, une semi-remorque équipée d’un banc d’essai climatique pour les véhicules légers et utilitaires. L’entreprise innovante se lance aujourd’hui sur le marché chinois, découvert lors d’une mission organisée par MOV’EO.

V-MOTECH, entreprise spécialisée dans l’ingénierie mécanique et les essais groupe motopropulseur, a mis au point V-ROAD, une semi-remorque équipée d’un banc d’essai capable de tester les performances de véhicules légers ou utilitaires dans toutes les conditions climatiques.

Mobile et modulaire, V-ROAD permet aux constructeurs et aux équipementiers automobiles de réaliser des travaux de recherche et développement et de mise au point moteur sur leur site ou sur le lieu de leur choix – notamment en altitude – et ce, sans avoir à investir eux-mêmes dans des bancs d’essais très coûteux.

Notre équipement nous permet de faire rouler un véhicule à une vitesse de 0 à 200 km/h, à une température allant de -30 à +60°C et d’effectuer des essais jusqu’à 2 600 m d’altitude

Stéphane Olevier, président et co-fondateur de V-MOTECH

V-MOTECH, labellisée Jeune Entreprise Innovante, propose aussi une prestation de mesure d’émissions polluantes grâce aux compétences et à l’expertise d’une équipe dédiée. Associée à V-ROAD ou embarquée dans un véhicule, la technologie V-PEMS permet de mesurer les émissions de différents polluants et notamment celles d’oxyde d’azote.

V-Road de V-Motech en simulation      matériel simulation v-road de V-Motech

Soutenue dès sa création par de grands groupes industriels (EADS Développement et Total Développement), V-MOTECH a confirmé aujourd’hui la pertinence de V-ROAD et de sa prestation de services associée. En avril 2015, l’entreprise a ainsi réalisé une levée de fonds de 1 million d’euros auprès du fonds d’investissement NewFund pour accélérer son développement en France et à l’international. Déjà présent sur le marché européen avec un bureau de représentation à Sarrebruck, en Allemagne, V-MOTECH a pour objectif de se développer en Asie en 2016. Stéphane Olevier est allé en Chine fin novembre 2014 dans le cadre d’une mission organisée par le Pôle MOV’EO.

Grâce à l’appui du Pôle MOV’EO, nous avons pu explorer le marché chinois

L’occasion de mesurer l’importance du marché chinois, qui compte un nombre très important de constructeurs et équipementiers automobiles, et de rencontrer des interlocuteurs clés chez les constructeurs français présents en Chine. « Le Pôle MOV’EO nous a fait bénéficier de son réseau et nous a accompagnés, dans le cadre du Plan Industries Île-de-France, dans la structuration d’un business plan pour notre développement à l’export », explique le Président de V-MOTECH. L’entreprise se dote actuellement d’une filiale chinoise autonome au point de vue commercial et opérationnel. Deux V-ROAD seront livrés en Chine d’ici à la fin de l’année. En quelques années, V-MOTECH a su poser les bases solides de son développement sur le marché asiatique.

www.v-motech.com