AKOLYT, un partenaire pour une conduite fiable et économe

À peine 2 ans après sa création, la start-up parisienne Drust lance AKOLYT, un assistant personnel d’aide à la conduite, permettant non seulement de réduire sa facture de carburant mais aussi de surveiller la fiabilité de son véhicule. Explications avec Michael Fernandez, Co-fondateur et Président de Drust.

Comment est né Drust ?

Avec Pascal Galacteros et Florent Pignal, deux anciens collègues, ingénieurs motoristes du Groupe PSA comme moi, nous avons eu envie il y a 2 ans de créer notre entreprise afin de travailler non plus sur le véhicule lui-même mais sur le comportement du conducteur. Une conduite adaptée permet en effet de réduire d’environ 30% la consommation de carburant d’un véhicule. Deux constats nous ont guidés dans la recherche d’une solution : d’une part, la démocratisation des smartphones et d’autre part, le taux élevé – environ 80% – de véhicules équipés d’une prise diagnostic sur laquelle vient se brancher le garagiste pour accéder aux données mécaniques générées par la voiture.

akolyt-successstories-michaelfernandez

 

« Le Pôle MOV’EO constitue
une communauté d’experts »

Michael Fernandez, Co-fondateur et Président de Drust

Quelles sont les caractéristiques d’AKOLYT ?

Notre solution est composée du boîtier ou « dongle » AKOLYT, fabriqué en France, de l’application mobile éponyme développée par Drust et d’une plateforme de data cloud. Une fois branché sur la prise diagnostic de la voiture, le boîtier se synchronise via Bluetooth à l’application mobile. Le conducteur accède ainsi sur son smartphone aux données de son véhicule. Grâce à l’évaluation des freinages, des changements de vitesse et de l’allure de la voiture en temps réel, il a l’opportunité d’adapter sa conduite pour réduire sa consommation de carburant, par exemple. Outre sa fonction d’assistant à la conduite, l’application alerte l’automobiliste quand des opérations de maintenance (pneus, freins, huile…) sont à effectuer sur le véhicule. Enfin, en cas de panne, AKOLYT donne au conducteur certaines informations techniques sans se substituer pour autant au garagiste qui devra confirmer le diagnostic. À terme, l’application permettra une mise en relation avec des professionnels qualifiés.

À quels marchés s’adresse votre produit ?

Suite à une campagne de financement lancée en janvier sur le site de crowdfunding Indiegogo, nous avons vendu plus de 600 exemplaires de notre produit. Nous avons ainsi touché des particuliers situés en France et aussi en Europe. Nous venons d’ailleurs de recruter deux personnes pour renforcer notre développement à l’international et en priorité en Europe. Outre ce marché du BtoC, nous regardons du côté des assureurs et des réparateurs automobiles mais aussi les concessionnaires et les constructeurs.

Que vous apporte le Pôle MOV’EO ?

Nous avions rapidement identifié Mov’eo comme le pôle de compétitivité pertinent pour notre activité. Membres depuis deux ans, nous bénéficions de l’accompagnement de cette communauté d’experts tant dans le choix des salons stratégiques pour notre développement que la mise en contact avec de potentiels partenaires ou clients lors d’événements (tables-rondes, conférences, petits-déjeuners) organisés par le pôle. Fin mars, dans le cadre d’une rencontre sur le thème de l’interface homme-machine, j’ai eu l’opportunité de présenter Drust et de rencontrer des contacts très qualifiés.

#Drust

Métier: Développement de services à valeur ajoutée pour les conducteurs et de solutions innovantes pour la voiture connectée
Effectif: 15

www.drust.io