MOBICUS

Application de Modèles des Batteries Intégrant le couplage entre le vieillissement Calendaire et d'Usage : Stratégies pour prolonger leurs durées de vies sur véhicules électriques et hybrides
  • Statut : En cours
  • Coordinateur / Pilote : Renault - Site du Technocentre
  • Date de démarrage : 2014-03-21
  • Durée : 36 mois
  • Type d'appels à projets : FUI
  • Appel à projet : FUI 15
  • Budget global : 4352055.12 €
  • Partenaires : Controlsys Engineering, DBT CEV, Dow Kokam France, EDF - Site de Moret, EIGSI, IFP Energies Nouvelles - Site de Lyon, IFSTTAR - Site de Champs sur Marne, INES, Laboratoire de l'Intégration du Matériau au Système, LMS Imagine - Site de Lyon, Lumeneo, PSA - Site de Vélizy, Renault - Site du Technocentre, SAFT - Site de Bordeaux, UTC, Valeo - Site de Créteil
  • Pôle labellisateur : Mov'eo
  • Autres pôles : LUTB;i-Trans

Un pack de batterie représente une part très importante de la valeur d’un véhicule électrique. Or, les batteries vont subir des endommagements sous l’effet de l’usage (kilomètres parcourus, recharges) et du temps (stationnement au soleil ou dans le froid). Les enjeux pour les constructeurs sont de garantir les performances et l’autonomie des véhicules sur leurs durées d’utilisation, d’assurer la rentabilité de leurs modèles économiques afin de permettre la croissance du marché. Pour cela, un modèle robuste de vieillissement des batteries est indispensable.

Le projet MOBICUS vise à développer les systèmes innovants de gestion de batteries des véhicules et les bornes de recharges intelligentes contenant les stratégies qui permettent de prolonger la durée de vie des batteries en fonction de l’usage véhicule et des modes de recharge.

Les projets nationaux SIMSTOCK (2007-2011) et SIMCAL (2009-2012) ont porté sur l’étude du vieillissement respectivement en cyclage et calendaire des batteries. Les nouvelles approches du projet MOBICUS apportent:
• le couplage non linéaire entre les deux modes de vieillissements
• la validation sur un domaine plus étendu de la température,
• la prise en compte des dispersions des caractéristiques des cellules dans le pack
• l’utilisation de moyens d’essais temps réel HIL (Hardware in the Loop) pour reproduire le comportement du véhicule.
Des outils numériques de simulations multiphysiques permettront de définir des stratégies adaptées aux usages et favorisant la durabilité des batteries. De telles stratégies seront implémentées dans les véhicules électriques LUMENEO NEOMA, équipées de batteries DOWKOKAM, les bornes de recharge DBT-CEV, puis dans les véhicules électriques exploités par La Poste.

Contact :

Philippe GYAN

Renault - Site du Technocentre