OREKA Ingénierie reçoit le prix EDF Pulse Normandie pour SIMULHOM

L’entreprise cherbourgeoise vient de recevoir le prix EDF Pulse Normandie, agrémenté de la somme de 10 000 euros, pour SIMULHOM.

La collaboration entre l’énergéticien EDF, sur ses sites nucléaires de Flamanville, et le spécialiste de la 3D et de la réalité virtuelle OREKA Ingénierie est fructueuse depuis deux ans, avec le développement d’outils d’aide à la formation professionnelle. Les deux partenaires ont en particulier développé des outils pédagogiques utilisant la 3D et pouvant être connectés aux nouveaux casques de réalité virtuelle.

Le 31 mars, EDF était au siège d’OREKA Ingénierie à Cherbourg, pour souligner le prix remis à ce partenaire précieux : le prix EDF Pulse Normandie, avec un soutien de 10 000 euros, pour poursuivre le développement de SIMULHOM. Le logiciel permet à un opérateur de se plonger dans une réalité virtuelle reconstituant à l’identique son futur espace d’intervention, avant de passer à des procédures réelles. Dans SIMULHOM, il est en effet possible d’interagir avec l’environnement comme si on y était, de se former à des opérations qui seront ensuite réalisées dans des milieux à haut risque technologique.

 

Oreka Ingénierie, la synergie de l’ingénierie, de l’architecture et des métiers 3D

 

Nouveau Mode de Formation

 

Yann Muller, pilote des compétences sur le site de la centrale EPR de Flamanville 3, a aussitôt saisi la valeur du savoir-faire d’OREKA :

« Lorsqu’ils nous ont fait la première fois une démonstration de ce qu’ils étaient en capacité de développer, on a vu l’intérêt immédiat comme nouveau mode de professionnalisation ».

 « Les réactions dans l’environnement modélisé sont les mêmes que dans la réalité, avec des risques radiologiques en moins si une erreur est commise »

Yann Muller et Didier Duffuler, cofondateur et directeur associé d’OREKA Ingénierie

 

L’outil intéresse beaucoup d’industries : le nucléaire, mais aussi la pétrochimie, la pharmacie… S’entraîner avec SIMULHOM permet de se familiariser avec les bons gestes, ceux à faire au bon moment, dans le bon « process ».

Sur de futurs sites, dont il n’existe que des plans, l’outil permet aussi de mieux adapter les hauteurs de vannes, espaces de cheminement, etc.Avec SIMULHOM, qui va être encore amélioré, OREKA Ingénierie travaille avec l’ARACT (Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail). Il a déjà été utilisé pour améliorer les conditions de travail, par exemple pour le personnel d’accueil à la piscine de Beaumont-Hague.