Yellow et MIMe : deux nouveaux projets de R&D collaboratifs labellisés par Mov’eo retenus pour financement au FUI 19

Les projets Yellow et MIMe ont été sélectionnés pour un co-financement par l’Etat et les Collectivités Territoriales parmi les dossiers présentés par le pôle Mov’eo au 19e appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI 19) des pôles de compétitivité. Ils ont été retenus pour leur caractère particulièrement innovant et l’activité économique qu’ils génèreront.

Ces 2 projets labellisés par le pôle de compétitivité Mov’eo représentent un budget total de près de 7 M€ et une aide demandée de 2,8 M€ . Ils impliquent 16 partenaires dont 7 PME  ou ETI. Cette nouvelle vague de financement porte désormais à 176 le nombre de projets Mov’eo qui ont reçu le soutien des pouvoirs publics à hauteur de 382 M€. La labellisation par Mov’eo est le résultat d’un processus d’accompagnement et d’enrichissement par des experts reconnus qui vise à aider le porteur dans la structuration de son projet, la recherche de partenaires et la présentation de ses enjeux.

 

YELLOW : améliorer la sécurité des « hommes en jaune » et des usagers de la route

Système embarqué de détection et d’alerte de risques de collision sur chantiers

yellow-pix

Le projet YELLOW a pour objectif d’améliorer la sécurité des agents d’exploitation et de gestion des autoroutes (appelés « hommes en jaune ») et des usagers de la route. Les données d’accidents montrent que les 5 400 « hommes en jaune » travaillant pour les sociétés d’autoroute françaises et intervenant au cœur des flux de circulation sont une population vulnérable. Les accidents matériels et humains occasionnés par l’intrusion d’un usager de la route dans la zone de chantier sont particulièrement fréquents et significatifs pour les exploitants (et les usagers).

Face à ce bilan, les sociétés d’autoroute qui visent le « zéro accident » ont pour objectif de réduire l’exposition aux risques du personnel, notamment à travers le développement de nouveaux matériels. Le projet YELLOW porte sur la conception de systèmes embarqués de détection et d’alerte d’une intrusion d’un usager de la route dans le périmètre d’un chantier et du risque de collision avec les opérateurs et les équipements de chantier.

Les systèmes innovants développés dans le projet se décomposent en deux parties :

  1. Détection des véhicules entrant dans la zone de chantier ou d’intervention ayant un fort risque de percussion des engins, des équipements, des hommes.
  2. Alerte vers l’usager en approche et vers les agents de chantier

Porteur du projet : Aximum

Partenaires : les PME FOXSTREAM, GENESIS et DEDALE, ainsi que les établissements de recherche IFSTTAR et CEREMA

 

MIMe, un logiciel pour standardiser l’échange des données de création mécatronique

Module d’Intégration et de simulation catronique

Le projet MIMe a pour objet de permettre la collaboration structurée, instantanée et efficace, dans le cadre de projets visant à concevoir des systèmes mécatroniques par la conception d’un logiciel facilitant l’échange de données entre donneurs d’ordre et fournisseurs.

Ces projets étant par nature fortement multidisciplinaires (mécanique, électronique, loi de commande, logiciel embarqué etc.) et bien souvent multi-entreprises (notamment entre constructeurs et équipementiers), ce logiciel permettra de faciliter les échanges entre les différents acteurs et d’optimiser les processus de conception de nouvelles innovations moteur

Les résultats attendus sont :

  • L’obtention d’un produit logiciel commercialisable dans les secteurs qui font appel à la mécatronique.
  • L’amélioration des temps de conception/simulation de systèmes mécatroniques et l’élargissement des champs d’exploration des solutions
  • Un gain de productivité de l’ordre de 20% lors du processus de conception/simulation de systèmes mécatroniques.
  • Amélioration du bilan carbone et environnemental : contribution à la réduction des masses et l’amélioration de la combustion moteur en rendant possible l’optimisation de systèmes mécatroniques.
  • Amélioration de la compétitivité des industriels sur le secteur automobile et maintien de l’emploi.

Porteur du projet : DPS (Digital Product Simulation)

Partenaires : les groupes PSA Peugeot Citroën et Valeo, les PME DeltaCAD, Soyatec, EIRIS Conseil et les Etablissement de recherche UTC, Supmeca et ESTACA

 

Télécharger le communiqué de presse

 

 

Crédit photo mécatronique © www.polymedia.ch