Mobilité du futur : 1,4 million d’euros pour accélérer 7 PME membres de Mov’eo

Initiative PME Véhicules & Transports du futur Edition mars 2017

Mobilité urbaine, véhicule autonome, véhicule électrique ou encore sécurité routière, tels sont les projets d’avenir pour lesquels 7 PME membres du pôle de compétitivité Mov’eo ont été sélectionnées parmi les plus innovantes par la 5e édition du dispositif « Initiative PME », piloté par l’ADEME dans le cadre de l’Action Véhicules et transports du futur du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

Cofinancer des projets de R&D innovants et à fort potentiel pour l’économie française

Ce dispositif accompagne et renforce la capacité d’innovation des PME à haute valeur ajoutée. Notamment celles qui contribuent à accélérer le déploiement de technologies et usages de mobilité innovants et qui permettent une réduction de la consommation des énergies fossiles. L’objectif est de cofinancer des projets de recherche et développement ciblés, innovants et à fort potentiel pour l’économie française.  Tous ces projets ont été accompagnés par les comités d’experts de Mov’eo. Les entreprises recevront chacune une aide financière à hauteur de 200 000 € pour concrétiser leur projet.  

« Le succès de cette nouvelle édition démontre une fois encore la qualité de l’accompagnement du pôle pour soutenir concrètement le capital d’innovation et la compétitivité de notre écosystème. Les PME françaises ont un rôle majeur à jouer dans le développement de nouvelles solutions de solutions de mobilité toujours plus propres, intelligentes et fiables. Nous sommes fiers de nos PME lauréates et de l’investissement des experts qui ont soutenu ces projets d’avenir »

Marc Charlet, Directeur Général de Mov’eo

 

Les sept PME membres lauréates et les projets retenus

 

  • NEXYAD (78) – Projet SEMACOR2
    SEMACOR 2 fait suite au projet SEMACOR qui a permis de porter sur smartphones le module d’estimation temps réel du risque de conduite SafetyNex. SafetyNex peut permettre d’éviter 20% des accidents de la route et il s’agit dans ce nouveau projet d’étendre cette performance en intégrant la vision artificielle au système.
  • ACGB (14) – projet GREEN IMPACT
    Rouler au GNL apparait comme une solution performante et alternative aux carburants traditionnels. Les réservoirs contenant le GNL sont cependant très encombrants, avec une forme non adaptée. Ce projet vise à développer des réservoirs GNL de forme innovante et modulables en fonction des besoins.
  • Cil4SYS (92) – Projet AUTONOMY
    Le projet vise à développer une plateforme ouverte de conception des véhicules autonomes. Pour accélérer les développements complexes, CIL4Sys propose une chaîne outillée d’ingénierie système agile avec la simulation en continu pendant tout le processus de conception. 
  • ATSUKE (75) – Projet CLOUD_TICKETING_PLATFORM
    Le projet consiste à développer une plateforme multicanal de dématérialisation des tickets pour la mobilité urbaine, avec une solution logicielle légère, autonome, hébergée dans le cloud qui permet progressivement de remplacer les tickets papier, les distributeurs automatiques de tickets, les valideurs, par le téléphone des usagers.
  • EMC (78) – projet ECLAIR
    Le projet ECLAIR a pour but de développer un outil de tests de caractérisations et d’endurance sur des composants électriques participant pour tout ou partie à la traction électrique des véhicules particuliers. Les services développés au cours de ce projet profiteront à toute la filière automobile française
  • ECO-ADAPT SAS (75) – projet PREDICT-TRAIN
    PREDICT-TRAIN est une solution de maintenance prédictive pour les trains basée sur l’analyse du signal électrique des équipements, appliquée aux moteurs de traction et leurs ventilateurs et aux compresseurs d’air. Le projet vise à développer et tester cette technologie dans le contexte spécifique des trains à l’aide d’un démonstrateur sur plusieurs mois.
  • SOBEN (46) – projet FOLLOWHEEL
    FollowHeel est un droïde collaboratif ou autonome destiné à réaliser les livraisons inter-sites dans les grands ensembles industriels ou tertiaires. Il soulage ainsi les opérateurs pour leur permettre de se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

 

Télécharger le communiqué de presse au format PDF